Thomas Dutronc

Photo 1668686614 1

Crédits photo :  Bestimage

 Bientôt des chansons inédites avec son père Jacques ?

   Au programme ? Un album de chansons originales, un disque "purement musical de guitare manouche" et peut-être quelques titres inédits.

La musique est une histoire de famille chez les Dutronc. Père et fils partagent le micro sur l'album "Dutronc & Dutronc", où ils reprennent les classiques "J'aime les filles" ou "Les cactus". Un projet cher au coeur de Thomas Dutronc, comme il l'explique en interview pour Purecharts : « On a surtout pensé à mon père. Dans ce projet-là, je pense quand même beaucoup à lui, pas tellement à moi (...) On avait tous la pression, on voulait tous faire quelque chose de bien pour lui. On a été très très exigeants avec nous-mêmes. On me posait récemment la question de savoir si c'était un rêve d'enfant d'être sur scène avec lui. Mais pas du tout : c'est plutôt un rêve d'adulte, de partager des moments avec son père... Ça donne un peu le vertige de faire des chansons avec son père que j'ai entendues quand j'avais 5 ans et qui sont indémodables ».

"J'en peux plus des reprises"

A notre micro, le chanteur a aussi évoqué l'état de santé de sa mère Françoise Hardy, qui se bat contre un cancer du pharynx et qui se dit favorable à l'euthanasie : « Honnêtement, c'est dur. Ce n'est pas drôle, surtout pour elle. Elle a vraiment des tas de problèmes. Ce qui est terrible, c'est qu'elle a un inconfort de vie qui est très fort, épouvantable (...) Je me dis que si elle en a marre de vivre, à un moment avec tous ses problèmes du quotidien (...) Je comprendrais très bien son choix, je le respecterais... ». Malgré cela, Thomas Dutronc peut avoir le sourire puisque l'album "Dutronc & Dutronc" est un joli succès, tout comme la tournée qui s'achèvera en décembre à l'Accor Arena de Paris. Après cela ? L'artiste de 49 ans devrait poursuivre avec un album original, le premier depuis "Éternels, jusqu'à demain" en 2015.

"J'ai plein de nouvelles chansons"

Car, comme il l'avoue avec humour à notre micro : « J'en peux plus des reprises ». En effet, avant "Dutronc & Dutronc", il y a eu le joli succès surprise de "Frenchy", où il revisitait des classiques de la chanson française en version jazz. Mais aujourd'hui, Thomas Dutronc a « plein de nouvelles chansons ». « Je suis en train de travailler dessus. J'ai hâte d'ailleurs. J'en avais déjà quelques-unes avant de faire "Frenchy". (...) Ensuite, il y a eu le projet avec mon père mais c'est sûr que j'en ai marre de chanter tout le temps "J'aime plus Paris" et "Comme un manouche sans guitare". J'ai d'autres chansons. J'en ai plein de nouvelles que j'adore ! A mon avis, on va sortir un album assez balèze ! » promet-il à notre micro. Et Thomas Dutronc a plein de projets en tête avec aussi un disque « projet purement musical de guitare manouche » mais aussi de possibles volumes 2 et 3 à "Frenchy" avec « des morceaux français qui auraient mérité d'être connus dans le monde entier mais qui ne l'ont pas été » : « Il y en a un paquet : "A bicyclette", "Syracuse", "La javanaise"... Ce sont des projets plaisir, c'est du bonus ! ».

De plus, après cet album de reprises "Dutronc & Dutronc", pourrait-on entendre un jour des chansons inédites de Thomas Dutronc avec son père Jacques Dutronc ? L'idée trotte dans la tête du chanteur : « On se tâte. (...) On se demandait si on se faisait pas un petit 4-titres, un super 45 tours, comme à l'époque ». Toutefois, pas sûr que ce projet arrive rapidement : « C'était génial de faire ça avec mon père, c'est une chance folle, mais j'ai pas envie de faire ça pendant trop de temps non plus. J'ai envie de faire mes projets quand même... ».

www.chartsinfrance.net  (Théau BERTHELOT)

Thomas Dutronc

Rod Stewart Rod Stewart
Crédits photo :  Abaca  Refuse d...
  Mylène Farmer
Crédits photo :  Marcel Hartmann &nbs...
Mylène Farmer