Actumusic

une bataille judiciaire éclate entre le créateur et le producteur du film

Alors que la suite du film "Stars 80" s'apprête à sortir au cinéma, une bataille judiciaire éclate entre Olivier Kaefer, créateur de la tournée "RFM Party 80" incarné par Patrick Timsit à l'écran, et le producteur des films Thomas Langmann. "Mes droits d'auteur n'ont toujours pas été payés" clame-t-il...

 

France, Grand Stade de Lille, et bientôt un concert à la U Arena, la plus grande salle de spectacle de France et d'Europe, le 2 décembre prochain. Le succès est tel que Début de Soirée, Cookie Dingler, Jean-Pierre Mader, Patrick Hernandez ou Sabrina sont devenus les têtes d'affiche du film "Stars 80", réunissant 2,5 millions de spectateurs, et qu'une suite sortira le 6 décembre. Mais voilà que la machine s'enraille. Alors qu'une scène polémique avec Jean-Luc Lahaye a été retirée de la bande-annonce et du deuxième film, c'est une bataille judiciaire qui éclate entre Olivier Kaefer, qui a créé la tournée d'origine "RFM Party 80" et qui est incarné par Patrick Timsit au cinéma, et le producteur des films, Thomas Langmann. 

"Nous n'avons jamais escroqué qui que ce soit"

Celui qui a inspiré l'histoire des films "Stars 80" s'explique aujourd'hui dans Le Parisien, alors qu'il publie le livre "Mes étoiles 1980". « Je l'ai attaqué car j'ai collaboré au scénario du premier film, sorti en 2012. Et mes droits d'auteur n'ont toujours pas été payés. Je l'attaque aussi sur le deuxième film pour violation de mon droit moral. Les deux personnages censés nous incarner ont été réutilisés sans notre autorisation. Je suis d'autant plus gêné que l'on m'a dit que nos personnages avaient des problèmes avec l'Urssaf et ne payaient pas les cachets. Nous avons eu des hauts et des bas, mais nous n'avons jamais escroqué qui que ce soit... » s'exclame Olivier Kaefer, souhaitant recevoir sa part du gâteau. 

Et Olivier Kaefer est également remonté car il n'a pas pu voir le deuxième film, lui qui est pourtant représenté à l'écran : « Je ne suis même pas invité à l'avant-première ! J'ai été bien traité lorsqu'il s'agissait de promouvoir le premier. Et dès que Thomas Langmann n'a plus eu besoin de nous, il nous a oubliés. Il fourmille d'idées, mais il a un ego surdimensionné ». Le 6 décembre, date de sortie de "Stars 80, la suite", Olivier Kaefer plaidera sa cause au tribunal de grande instance de Paris face à Thomas Langmann. A noter que Hugues Gentelet, l'autre co-fondateur de la tournée "RFM Party 80", joué par Richard Anconina au cinéma, est également en procès depuis cinq ans contre Thomas Langmann pour « non-respect (des) droits d'auteur ».

 

www.chartsinfrance.net  (Julien GONCALVES)