Actu Musicale

Photo 1587375697 1

Crédits photo : Montage Pure Charts / YouTube

  Angèle, Rolling Stones... Le meilleur des lives du concert "One World : Together at Home"

Le "One World Together at Home", c'est huit heures de direct, une centaine de stars du monde entier venus chanter pour la bonne cause et 127,9 millions de dollars récoltés pour lutter contre le Covid-19. A cette occasion, Pure Charts revient sur les meilleures performances du live avec Elton John, Angèle, les Rolling Stones, Christine and the Queens ou Annie Lennox.

 

Angèle représente la Belgique​

Comme l'ont noté certains internautes, le concert global "One World : Together at Home" avait des allures d'Eurovision. Et pour représenter la Belgique, qui de mieux que sa chanteuse phénomène Angèle ? « Très honorée » de participer à l'événement, l'artiste aux 800.000 disques vendus a entonné son tube anti-sexisme "Balance ton quoi" entourée de plusieurs claviers. « Partagez de l'amour et non le virus » conclut-elle. Espérons qu'à l'instar de son compatriote Stromae, cette performance puisse permettre à Angèle de se faire une place à l'international. Le titre a d'ailleurs pointé le bout de son nez dans les tops iTunes brésiliens et canadiens.

Elton John is still standing

"I'm Still Standing" a sonné samedi soir comme une note d'espoir en ces temps difficiles. Au piano, depuis son jardin et non loin d'un panier de basket, Sir Elton John a entonné son mythique tube des années 80, qu'il a dédié aux soignants « qui travaillent en première ligne ». A son habitude, l'icône anglaise a offert une performance énergique de son hit, rapidement devenue un des moments forts de ces huit heures du concert "One World : Together at Home". Le chanteur anglais, qui a dû annuler plusieurs dates de sa tournée d'adieux, est aussi très impliqué dans la lutte contre le Covid-19. Via sa fondation, il a débloqué un million de dollars pour aider les personnes séropositives à mieux se protéger en ces temps de crise sanitaire et a aussi apporté son soutien aux disquaires indépendants, économiquement touchés.

Christine and the Queens voit double

La France a rayonné lors du "One World : Together at Home" et ce, à deux reprises. La star Christine and the Queens est venue interpréter ses deux récents titres "People I've been sad" et "Mountains (We Met)", issus de son EP "La Vita Nuova". A son habitude, la chanteuse nantaise a délivré deux performances captivantes et à la hauteur de son talent. C'est sans surprise qu'elle a été l'un des noms les plus commentés de la soirée sur Twitter. Christine and the Queens avait déjà participé aux concerts à domicile "Together at Home", le mois dernier, avec un live de 30 minutes durant lequel elle avait notamment repris "Blinding Lights",, le tube de The Weeknd.

Les Rolling Stones, légendes éternelles

C'est ce qu'on appelle des invités surprises légendaires. Annoncés à la dernière minute, les Rolling Stones ont véritablement créé l'événement samedi soir. Confinés depuis chez eux, Mick Jagger, Keith Richard, Ronnie Wood et Charlie Watts ont offert une splendide performance à distance de leur tube "You Can't Always Get What You Want". Même si certains ont soupçonné du playback (Charlie Watts utilisant des valises en guise de batterie), les pierres qui roulent ont tout simplement délivré une performance géniale et extrêmement commentée. Avec 2,5 millions de vues sur YouTube, il s'agit d'ailleurs de la deuxième vidéo la plus populaire du concert global. Mythique !

Paul McCartney rend hommage aux soignants

Après les Rolling Stones, les Beatles ! Paul McCartney a souhaité rendre hommage aux personnels soignants du monde entier en reprenant au piano "Lady Madonna", chanson sur la maternité, sortie en 1968 par le mythique Fab Four. Le chanteur de Liverpool en a profité pour rappeler que sa mère Mary était infirmière et sage-femme pendant et après la Seconde Guerre mondiale. « Nous devons nous réunir pour combattre ce virus à l'échelle mondiale. Nous devons dire à nos leaders que nous avons besoin qu'ils renforcent les systèmes de santé tout autour du monde » explique-t-il. Un titre et un artiste intemporels !

Annie Lennox, de mère en fille

Alerte douceur ! Annie Lennox a créé la surprise en entonnant "There Must Be An Angel", le tube d'Eurythmics datant de 1985, avec sa fille Lola durant le concert "One World : Together at Home". A distance, la mère et la fille ont offert un duo forcément angélique, empli de joie et de bonne humeur. Tout ce dont le monde a besoin en ces temps de crise sanitaire. Preuve que le talent est héréditaire, tant Annie et Lola Lennox ont une voix incroyable. Une performance très logiquement saluée aux quatre coins de la planète ! A quand un album de duos mère-fille ?

Lady Gaga donne le sourire

« Nous pouvons faire quelque chose pour apporter de la joie et un peu de répit aux quatre coins de la planète » a expliqué Lady Gaga, avant de lancer le concert "officiel" de deux heures. La popstar américaine, organisatrice de cet événement mondial, a chanté "Smile", le classique de Charlie Chaplin, depuis repris par Michael Jackson ou encore dans le film "Joker". Au piano et pour une version revigorante, Lady Gaga a entonné ces paroles réconfortantes, « Souris, même si ton coeur est blessé », avant de conclure sa prestation, le sourire aux lèvres !

 

www.chartsinfrance.net  (Théau BERTHELOT)

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 >>

Votre code QR pour lire l'article sur smartphone

One world mobile

Ajouter un commentaire