Actumusic

Photo 1559638997 1

Crédits photo : Logo

  iTunes, c'est fini : Apple annonce la fin de son logiciel multimédia

Une page se tourne. Après 18 ans de bons et loyaux services, Apple officialise le retrait de son logiciel multimédia iTunes, qui avait marqué une véritable révolution dans la consommation de la musique.

 

La rumeur courait depuis des mois, elle est désormais officielle. Lundi soir, lors de la conférence mondiale des développeurs (WWDC) qui se tient actuellement à San José, en Californie, Apple a annoncé la fermeture d'iTunes, son service multimédia lancé en 2001 pour soutenir la commercialisation des premiers iPods. Initialement conçu comme un simple lecteur de musique, le logiciel de la firme de Cupertino a rapidement été le coeur névralgique de la galaxie Apple en proposant aux utilisateurs de constituer leur propre bibliothèque virtuelle et d'acheter ou louer en ligne des films, des séries, des titres, des albums, de visionner des vidéos et d'écouter des podcasts. Avec la digitalisation progressive du marché, iTunes a considérablement changé l'industrie de la musique et son classement en temps réel reste encore aujourd'hui un baromètre significatif de la popularité d'un artiste.

Un basculement vers trois applications

Que va-t-il se passer ? Concrètement, la mise en retrait d'iTunes ne concerne pour le moment que les clients d'Apple. L'application sera remplacée avec l'arrivée d'iOS 13 et de macOS Catalina, les prochains systèmes d'exploitation de l'iPhone et des Mac, iMac et MacBook, par d'autres applications dérivées. « L'avenir d'iTunes n'est pas une "app" mais trois » a annoncé sur scène Craig Federighi, le responsable logiciels de la firme à la pomme. Ainsi, pour écouter leurs morceaux préférés, les mélomanes devront se reporter sur une déclinaison d'Apple Music, la plateforme de streaming d'Apple qui revendique aujourd'hui 58 millions d'abonnés à travers le monde. Précision importante, il ne sera pas nécessaire de débourser 10 euros par mois pour s'abonner au service afin d'accéder à sa propre musique. « Les utilisateurs auront accès à l'ensemble de leur librairie musicale, que les morceaux proviennent de téléchargements, d'achats sur iTunes ou d'un CD » assure Apple. Aucune perte de biens, donc. Pour les contenus vidéos, c'est Apple TV qui prend le relais et sera bientôt renforcé par le lancement d'Apple TV+, la réponse de l'entreprise à Netflix. Pour les podcasts, l'application Apple Podcasts, qui existe déjà sur iOs, sera proposée sur ordinateur. Synchroniser ses appareils Apple se fera désormais directement dans le Finder.

Pour les utilisateurs de Windows, pas d'évolution pour le moment. « L'expérience ne va pas changer » a-t-il été annoncé durant la conférence. Ce que confirme un journaliste de Billboard. « Apple me dit qu'iTunes continuera d'exister dans son état actuel sous Windows » écrit Micah Singleton sur Twitter. Un sursis pour iTunes, voué à disparaître définitivement dans un futur proche.

 

www.chartsinfrance.net  (Yohann RUELLE)

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 >>

Ajouter un commentaire